Après le chaos

En septembre 2008, en poste à Port-au-Prince, je découvrais médusée des arbres déracinés voltiger dans les airs comme des fétus de paille. La tempête tropicale allait me laissait figurer la violence de l’ouragan qui devait s’abattre plus tard un peu plus loin au nord de la capitale haïtienne. Les cyclones Gustav, Hanna et Fay feront […]